EasyJet m’a payé 100 euros pour écrire cet article

par Romain Mailliu
5 commentaires
Aéroport de Toulouse-Toulouse-Blagnac

 

Cette histoire est inspirée (plus ou moins) de faits réels. 

Le monde se divise en deux catégories d’hommes : ceux qui ont leur copine en fond d’écran de leurs Iphones et ceux qui ont la photo de la dernière mise à jour IOS. 

Je ne vous parlerai pas du fond d’écran de mon Iphone  car, voyez-vous, ce serait tendre la porte à une troisième catégorie, et peut-être même une quatrième. Or j’aimerai garder ma théorie simple et lisible, qu’on puisse la réciter comme une réplique d’OSS 117, la graver sur les murs et les mugs des espaces de coworking, sur des t-shirts de skate hors de prix et les poitrines des militant de Extinction Rebellion. 

Cher lecteur, voyageur du net, explorateur du mot juste, je dois vous admettre que je ne sais pas encore où je vais vous emmener aujourd’hui. Et si vous êtes en train de lire cet article, c’est que vous ne deviez pas savoir où aller non plus. C’est plutôt une bonne chose car Christine Lagarde, Présidente de la Banque de Centrale Européenne, femme d’affaires la plus influente au monde, a elle aussi confiée lors d’une interview à la télévision néerlandaise ne pas avoir de plan – enfin tout du moins de plan de carrière.  

 

 “S’il y a bien une chose que j’ai appris de la vie, c’est qu’à trop se poser de questions, l’opportunité a le temps de filer entre vos doigts.” Christine Lagarde

 

Sachez que la raison intrinsèque, première et je dirais même principale de cet article est une aiguille noire. 

Celle de l’horloge du Starbucks de l’aéroport de Toulouse-Blagnac, qui me rappelle que mon avion vers Londres est dans 4 heures. Ecrire pour passer le temps.Je pourrais tout aussi bien aller sur Instagram mais je n’ai presque plus de batterie. C’est aussi pour qu’une voix s’installe dans ma tête et fasse taire le Mozart des halls d’aéroports qui, devant une foule d’enfants les yeux ronds comme des balles de golf, enchaîne sur le piano en libre service des reprises de Ray Charles, Scott Joplin, Eric Sati, Yann Tiersen. Je me demande s’il attend l’avion ou s’il renoue avec la gloire, celle des visages émerveillés, des sourires, des applaudissements, qu’on ne trouve pas partout quand on est musicien. Les concerts de piano ça ne court pas les rues. On en trouve parfois dans les mariages, provoquant quelques pas de danse endiablés ou masquant le silence des invités qui ne savent pas quoi se dire. 

 

Aéroport de Toulouse-Toulouse-Blagnac

Aéroport de Toulouse-Toulouse-Blagnac

 

Savez-vous que Christine Lagarde nous encourage également à cultiver l’amour et la confiance – tout particulièrement en période d’inflation ? Pour la présidente de la BCE, nos proches, dans la vie personnelle ou professionnelle, nous apportent tous, à leur manière, de l’affection. Cet amour est indispensable puisqu’il nous donne l’assurance pour progresser, nous accomplir, développer nos compétences et surtout, affronter les difficultés du monde professionnel !

« Ce que j’ai essayé de faire en tant que leader dans toutes les organisations que j’ai dirigées, c’est d’inspirer confiance », confie-t-elle. 

 

Cultiver l’amour et la confiance, voilà un sujet qui nous emmène sur les routes du bonheur ! 

Et, coup de chance, il fait partie de mes expertises – comme vous le dirait mon ex-copine ou mon ex-patron. Sachez que mes amis proches traversent une vie sentimentale florissante. Pour vous poser le contexte, je sors d’un enterrement de vie de garçon réunissant 5 autres futurs mariés. Et ils n’ont même pas 28 ans. En toute bonne foi, leurs couples fonctionnent du tonnerre. Ils font passer d’autres amis qui forment, comme il disent, des couples “modernes”, “ouverts”, « décomplexés », chassant le mariage d’un revers de main, pour des gens ennuyeux, voire démodés. Moi j’ai la désagréable habitude de fuir les femmes qui me veulent du bien au profit des femmes qui se veulent du bien. Mon ex m’a dit qu’avec moi, elle ne se sentait pas la meilleure version d’elle-même. Ça avait le mérite d’être clair. Et moi qui pense qu’on trouve le bonheur à travers celui des autres. Je repasserai. J’ai lu un jour qu’un couple idéal c’est deux égoïstes qui s’entendent. 

 

Aéroport de Toulouse-Toulouse-Blagnac

Aéroport de Toulouse-Toulouse-Blagnac

 

Mozart attaque une seconde fois Hit the Road Jack. Ce qui est pratique avec les pianos électriques, c’est qu’on peut les débrancher.

Allez neutraliser un piano à queue, à la limite vous pouvez toujours ronger les cordes, mais c’est un coup à passer pour un personnage désagréable; voire un rabat joie. 

 

L’amour est un sujet délicat sur lequel Christine Lagarde a déjà tout dit. L’horloge me rappelle à l’ordre : il est temps de passer le contrôle de sécurité. Je suis accueilli par une femme aussi chaleureuse qu’une porte de congélateur. J’ai une bouteille de vin dans mon sac. Merde. Je vais au guichet d’EasyJet pour trouver une solution : 25 euros pour mettre mon bagage en soute. La bouteille coûte 5 euros. 25-5=20… qu’aurait fait Christine ? J’essaie d’inspirer la confiance, la sympathie, enfin quelque chose  et propose la bouteille à l’hôtesse pour blaguer. Elle me prend au sérieux et l’accepte en me remerciant chaleureusement. Merde. Je me dis que ma générosité sera récompensée un jour par un avion EasyJet à l’heure. 

 

Deuxième hall d’aéroport, deuxième piano, deuxième Mozart. C’est comme si tout le conservatoire de Brive-la-Gaillarde avait décidé de partir en vacances. 

Le répertoire est plus classique, Beethoven, Bach, Chopin, le pianiste toujours aussi bon. Décollage dans moins de 2 heures. Le soleil vient se glisser entre les jupes d’acier qui habillent l’aéroport, j’observe les passagers autour de moi. Je me surprends même à taper du pied en musique.

 

Aéroport de Toulouse-Toulouse-Blagnac

Aéroport de Toulouse-Toulouse-Blagnac

 

Les anglaises adorent les crop tops. C’est un vêtement que je définis comme exclusif – c’est à dire qu’il va bien à une certaine catégorie de femmes, celles qui pourraient porter un maillot du PSG, une marinière Saint James, une robe Sézane, ou ne rien porter du tout, elles seraient toujours élégantes. D’après la blogueuse mode Lise Huret, Le phénomène cropped nous vient des États-Unis comme on peut le lire sur son blog. 

“Au début des années 1980, les joueurs de football américain se mirent à couper leurs tee-shirts au-dessus du nombril, afin de mieux répartir la chaleur du corps. Progressivement, les athlètes adoptèrent la pratique jusqu’à ce que New Balance lance des tee-shirts cropped destinés aux sportifs. Très vite, la rue s’en empara, à tel point que ces tops – jugés impudiques –  furent interdits dans certains lieux publics. La tendance disparut alors peu à peu… Ce n’est qu’à la fin des années 1990, lorsque des chanteuses telles que Madonna, Shakira ou Fergie s’en emparent, que le cropped fait sa réapparition. Il faudra attendre l’été 2009 pour que ce format de tee-shirt finisse par se frayer un chemin parmi les modeuses pointues.” 

Pourquoi referait-il surface en 2022 ? Certainement par mélancolie des années 2000, cru artistique – millenium ? – qui nous a offert Tokio Hotel, Tragédie et Avril Lavigne.

 

Je dois pourtant admettre que l’effet crop top peut être tout à fait stupéfiant. 

Dans une certaine mesure comme le slip pour la mode masculine – vous me direz si je me trompe. En effet, si le crop top ne me provoque aucune sensibilité particulière sur un étalage, l’effet n’est pas le même quand il épouse un corps. Faute de temps – bien que mon avion EasyJet vient d’être retardé de 20 minutes – je ne développerai pas davantage cet argument.

 

Shakira en crop top

Shakira en crop top

 

L’avion à côté du notre affiche  comme destination l’Algérie. Ma voisine de droite discute en arabe au téléphone. Avec une amie, son fils ou Barack Obama ? Personne ne le sait mais tout le monde l’entend. Des enfants s’amusent et l’un d’eux essaye de passer sa main dans le distributeur de boissons pour attraper un Coca Cola. Que se passerait-il si je déclenchais la machine ? Sa petite main d’enfant curieux serait-elle broyée par le mécanisme ? Ma voisine en perdrait-elle le fil de sa conversation ? A noter : la fatigue peut me rendre irritable. Sa mère finit par le récupérer et embarquer, comme ma voisine, offrant alors à l’aéroport de Toulouse un calme historique. Celui-ci se vide d’ailleurs à vue d’œil. Même Mozart a fini par rentrer chez lui. Et si jamais notre avion ne décolle finalement pas ce soir ? Je sais qu’ EasyJet n’a pas toujours bonne réputation, malgré les bouteilles de vin que je m’applique à lui offrir. Christine nous dit qu’il faut avoir confiance. 

D’après Eduard Beltran, pour inspirer la confiance il faut : 

  1. être factuel (avoir un raisonnement logique)
  2. être empathique (c’est l’inverse de l’égo) 
  3. être soi-même 

Si nous prenons l’exemple d’EasyJet, tout repose sur le troisième point. Être soi-même. C’est à dire toujours en retard et toujours le moins cher. 

 

Aéroport de Toulouse-Toulouse-Blagnac

Aéroport de Toulouse-Toulouse-Blagnac

 

22h,  je grimpe finalement dans mon avion. 

23h30, nous atterrissons à Londres – plus précisément à Gatwick. 23h40, les stewards nous annoncent que le bus qui doit nous récupérer n’arrivera pas avant 30 minutes.  00h20, j’arrive enfin dans l’aéroport. 00h40, le train pour Londres est annulé, le prochain train est annoncé à 01h40. 

S’ensuit un moment d’errance ou j’écris ces mots pour rester éveillé. Je pourrai vous parler des sentiments qui me traversent, de ma journée remplie de meeting de demain – enfin d’aujourd’hui – des gens qui me regardent assis par terre avec pitié puis, en voyant l’affichage des trains, viennent me rejoindre sur le carrelage froid. Un escalator horizontal nous susurre des mots mécaniques, les valises passent, le flux ne semble jamais s’arrêter, les mêmes visages fatigués, déçus puis éteints.J’en ai fait des nuits dans les aéroports, mais pour partir en vacances, pas pour retourner au travail. Puis je me suis toujours promis de ne jamais recommencer. Comment est-ce possible qu’un avion coûte moins cher qu’un train ? Ne pas pouvoir dépenser des fortunes nous impose-il d’accepter n’importe quoi ? Je trouve la situation ridicule. Il y a des gens hermétiques, qui vous diront que c’est la vie. Je ne vois pas plus dangereux psychopathes que les gens indifférents.  

Le train finit par arriver et le combat s’organise pour avoir une place assise. C’est raté. Deux heures plus tard, un train, deux bus, j’arrive chez moi. Mon réveil est dans 4 heures. Il paraît que Christiane Taubira ne dort que 4h par nuit. C’est rassurant ? 

 

“Je n’ai peur de rien. Je peux pleurer sur le malheur des autres, mais je ne pleure jamais sur moi. Et si un malheur m’arrive, je me redresse…” Christiane Taubira

 

Détrompez vous, EasyJet ne m’a pas payé pour lui consacrer ces 6 pages. 

L’aéroport de Toulouse non plus. Écrire était la seule façon louable de passer le temps sans tomber dans le piège du feed Instagram. J’aurais pu inventer une histoire, vous parler des clubs électro londoniens, des vallées venteuses du Lake District ou simplement vous raconter la chasse aux moutons à couilles lors de l’enterrement de vie de garçon. Il n’en est rien. L’aéroport de Toulouse-Blagnac méritait son article et j’espère qu’un jour mon aphorisme habillera ses murs. Le monde se divise en deux catégories d’hommes : ceux qui ont leur copine en fond d’écran de leurs Iphones et ceux qui ont la photo de la dernière mise à jour IOS. 

 

You may also like

5 commentaires

Haff 18 juillet 2022 - 4 h 37 min

Rien à dire pour le moment

Reply
Delfini 30 juillet 2022 - 15 h 15 min

Magnifique. Je me délecte de ces mots qui sont de l hydromel pour mon âme.

Reply
Camarguaise 15 août 2022 - 16 h 55 min

Je n’ai jamais pris l’avion et après ce que je viens de lire j’en ai encore moins envie lol ! Mais ‘est si bien raconté que j’ai eu l’impression de faire ce voyage avec vous.

Reply
Alinette 19 août 2022 - 7 h 21 min

on s’y croirait…d’ailleurs j’entendais Mozart en lisant l’article!

Reply
de Roquefeuil 1 septembre 2022 - 12 h 00 min

Toujours aussi incroyable ! Quelle plume ! J’ai bcp ri, on s’y croirait ! Continue surtout !

Reply

Laisser un Commentaire